Image / réputation, une différence subtile

Image et réputation se confondent souvent. Cependant ces deux termes ne recouvrent pas la même réalité.

L’image peut être définie comme « la représentation qu’a le grand public d’une institution, une entreprise, une personne » (LE PETIT ROBERT, 1993). La représentation induit la subjectivité, le mental, la croyance.

La réputation, quant à elle, représente « le fait d’être connu pour sa valeur honorablement ou fâcheusement » (LE PETIT ROBERT, 1993). Elle implique davantage la représentation sociale, les valeurs morales et le relationnel.

On peut agir pour changer sa réputation, mais c’est plus difficile pour son image.
Jean-Pierre PIOTET, président de l’observatoire de la Réputation, considère que « si l’image est une photo, la réputation est le film ». Pour lui, l’image est un « j’aime / j’aime pas » rempli affectivité, alors que la réputation s’appuie sur la confiance, bâtie sur une relation de long-terme et sur un jugement social.

Sur le blog Caddereputation, l’image est confondue avec l’image de marque. Elle représenterait alors ce que l’institution veut montrer d’elle-même, alors que la réputation serait ce que le public interprète de l’image de l’institution. C’est alors en travaillant son image véhiculée, qu’on joue sur sa réputation.

Pour vous, quelle subtilité distingue image et réputation ?

Publicités

Taïwan: une petite île qui a du poids


Taiwan est l’un des mots-clés où l’on obtient le plus de résultat dans Google. Voyons ce qui ressort en première page.

Lire la suite

Du conflit au Google fight

Après le temps de paix de Noël, voyons si Internet fait l’objet d’une guerre d’information entre pays belliqueux…
L’idée est ici de comparer les nombre de résultats obtenus dans Google selon les noms de pays recherchés.

1ER COMBAT: COREE DU NORD VS COREE DU SUD

Et le gagnant est : la Corée du Sud écrasant à plate-couture la Corée du Nord avec 28.700.000 résultats contre 5.370.000.

2EME COMBAT: ISRAËL VS PALESTINE

Et le gagnant est : Israël avec 196.000.000 résultats contre 42.900.000 pour la Palestine.

3EME COMBAT: PAKISTAN VS INDE

Et le gagnant est: le Pakistan avec 216.000.000 de résultats contre 52.700.000 pour l’Inde

4EME COMBAT: CHINE VS TAÏWAN

Et le gagnant est: Taïwan écrasant le géant chinois avec 234.000.000 résultats contre 33.600.000.

Remarquons que Taïwan est le grand gagnant du tournois avec un nombre de résultats supérieurs aux autres pays observés.
Fait normal, mais notable: le nombre de résultats pour « France » sur Google France est de 1,260 Milliards.

Botswana : terre inconnue, pays rêvé


J’ai lu il y a quelques années un roman policier qui se passait en Afrique, au Botswana. Depuis je rêve de découvrir Goborone, sa capitale et de goûter au thé rouge, la boisson locale.
La preuve que l’image d’un pays passe aussi par la culture: littérature, cinéma, musique mais aussi par la gastronomie.
Qu’en est-il de la e-réputation du Botswana sur Google ?
Lire la suite

Qui sont les spécialistes ?

Lorsque vous tapez « e-réputation » sur Google, vous tombez sur des pages traitant de la réputation des entreprises ou des individus sur Internet.
Tout le monde s’entend sur l’importance pour une entreprise de soigner sa réputation et notamment son e-réputation. Des sociétés font même leur business de « nettoyer » le web de la mauvaise image de leur client.

Par contre peu de sites traitent de la réputation des États. A se demander si les États sont désintéressés par leur image ou plutôt s’ils sont inconscient du poids de leur réputation dans les relations internationales, commerciales et touristiques.
En effet, ce thème est très peu exploité par les chercheurs, du moins en France.
Michael Kunzcick est un des spécialistes de l’image des États. Dans son ouvrage Images of Nations and international Public Relations (Lawrence Erlbaum Associates, USA, 1997), il considère que la communication internationale des États s’apparente aux relations publiques des entreprises.

A l’heure d’Internet, la réputation des pays ne demeurent plus entre les mains du service de communication de l’État, mais dépend des buzz vrais ou faux qui circulent sur la toile à l’échelle internationale. Plus que jamais, les pays ont intérêt à soigner leur image et leur réputation sur Internet, mais également à faire une veille. Les communiqués de presse, un office du tourisme et un site internet ne suffisent plus maintenant que l’information vient des blogs, des réseaux sociaux et des plateformes collaboratives.

La plupart des études en ligne sur la réputation des États sont qualitatives. Elles rapportent des données factuelles exploitables surtout par les agences de notation. L’acronyme PIGS a par exemple été inventée par ces agences pour qualifier le Portugal, l’Irlande, la Grèce et l’Espagne comme acteurs économiques plus fragiles que les autres pays européens.
Mais la réputation, par définition, est une opinion donc elle n’a rien objectif. C’est un des paradoxes des agences de notation (voir l’article de Courrier International)

france.fr un site international?


Interrogé par l’Expension, le directeur du Service d’information du gouvernement (Sig), Thierry Saussez a affirmé : « vous avez 124 millions de requêtes chaque mois sur la France sur Google, c’est le pays le plus tapé devant la Chine et les Etats-Unis ».
D’où l’idée du gouvernement de créer le portail France.fr…. Espérant qu’il soit bien référencé!

Comme promis, voici une petite analyse du site france.fr.
En chiffre, le portail compte 3.000 pages, 12.000 liens et 1 million de documents indexés.
Lire la suite

Gros budget pour France.fr

France.fr, vous connaissez?
Honnêtement y êtes-vous déjà allé?

Bien des choses pourraient être dites à propos de ce site commandité par le gouvernement français pour soi-disant valoriser l’image de la France à l’international…
Patience, patience, ce sera le sujet de mon prochain post.

Mais en guise de teasing, voici la pub pour le site :

Remarquez que le gouvernement a pu se payer plusieurs guest star pour vanter la France : du prix nobel de la paix aux artistes en passant par des sportifs et des créateurs de mode…
Mais personne n’a parlé du rayonnement économique du pays et de son potentiel d’innovation… Bizarre?

Pour info:
Ce spot est diffusé depuis le 18 novembre 2010, « à titre gracieux sur les chaînes » M6 et France Télévision (version courte) et sur le web en version longue, d’après le Service d’information du gouvernement (SIG) interrogé par le nouvelobs.com.
Le budget consacré à cette campagne avoisine 500.000 Euros.
L’agence de communication Euro RSCG s’est chargée de la production du spot.

Bilan des premiers googling

Depuis le début de ce blog, 5 Etats ont été googlisés depuis le net français, il est temps de faire une petite comparaison des résultats des différentes requêtes.
Voici le tableau récapitulatif :
Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :