La faim prémice des révolutions ?

Les révolutions arabes de 2011 sont bien souvent considérées comme soudaines, inattendues et imprévisibles. Le temps permettra de prendre la distance nécessaire pour analyser ces mouvements populaires et leurs racines.

Des signes avant-coureurs d’un ras-le-bol populaire et d’un besoin de changement sont pourtant survenue au cours des années 2000 sans que les discours médiatiques occidentaux de l’époque ne les mettent vraiment en lumière ou en analysent les tenants et aboutissants. Parmi eux, les émeutes de la faim du printemps-été 2008, très importantes notamment en Egypte.

En un mois, le prix des denrées alimentaires a augmenté de 36% en Egypte. Des appels à la grève générale contre la vie chère sont lancées malgré la menace répressive de la dictature d’Hosni Moubarak. « Cela a toujours été difficile, mais là, c’est le désespoir », rapporte le JDD dans un article paru le 13 avril 2008.

Désespoir qui mène dans la rue une grande partie de la population criant son exaspération bien plus forte que la menace d’une répression sanglante. Dès lors, l’opposition au régime dictatorial se dessinait, la population pouvait braver sa peur et faire face à la répression. La Révolution n’a pas eu lieu cet été là, mais la brèche a été ouverte.

L’analyse des révolutions arabes se fait souvent en comparaison de la révolution française. Comme en 1789 où la Révolution a débuté en raison de la hausse du prix du blé et du pain, les révolutions arabes ont elle aussi germé lors des manifestations dénonçant la hausse du prix de la vie. Comme en France, elles ont été réprimées avec violence et ont menées à une accalmie contrainte et forcée. Pourtant l’air du changement et de l’espoir avait soufflé…

________________________________

Cet article fait suite à la conférence de Gilles Keppel « The Arab revolution at stake an eyewitness account » le 30 avril 2013 à l’Université d’Edimbourg

Syrie : Bashar au pas de la porte?

Chacun son jugement.  Alors que les Etats-Unis et la France déclarent que le régime de Bashar Al-Assad touche à sa fin avec la défection de plusieurs membres du gouvernement, la Syrie elle maintient le cap annonçant lundi 6 août le limogeage du premier ministre  Riad Hidjab. Lire la suite

Syrie : une situation inextriquable

J’ai longtemps repoussé l’écriture d’un article sur la Syrie, bien qu’un brouillon soit en attente depuis plus d’un an. Je n’ai pas voulu me mêler aux discours peu distanciés sur une situation politique et diplomatique plus que complexe. Pourtant, j »ai eu la chance de mener une étude sur la Syrie, sa géopolitique et son système médiatique, j’ai eu la chance d’avoir des amis syriens, et j’ai eu la chance de partir à la rencontre de ce pays, qui est devenu, l’un de mes pays de cœur. C’est pourquoi cet article et ceux qui lui feront suite consacrés à la Syrie se proposent de donner une autre regard sur ce pays qui souffre de son image.

Une mosaïque

La Syrie est telle une mosaïque Lire la suite

Open data : la France pas si transparente !

L’open data, bien qu’en vogue en ce moment, reste encore cantonné à des projets expérimentaux, du moins en France. Il n’y a pas encore eu de véritable politique nationale pour encourager et favoriser l’ouverture des données publiques, contrairement à d’autres pays notamment les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Lire la suite

Quand Open data devient un buzzword

Open data : terme qu’on entend partout, qu’on comprend vaguement mais qu’on reste incapable de définir de manière unanime…
Il intègre le langage usuel et imprègne les discours politiques dans les démocraties occidentales.
Lire la suite

Côte d’Ivoire, 3 mois plus tard

Voici trois mois que les révolutions arabes ont pris le pas sur toutes les autres tensions internationales.
Après un focus sur la Tunisie, puis sur l’Egypte et enfin sur la Lybie et un petit peu sur la Syrie, les médias semblent s’être lassés de relater des nouvelles du Moyen-Orient. (Ou bien serait-ce pour détourner l’attention de l’intervention de la France en Lybie ?)
Quoi qu’il en soit, la Côte d’Ivoire revient depuis quelques jours sur le devant de la scène.

Un post daté d’il y a trois mois, faisait état du résultat de googling de la Côte d’Ivoire en janvier. Qu’en est-il aujourd’hui ?
Lire la suite

Islande: taire la politique au profit du tourisme ?

En surfant sur le net, je suis tombée sur un article de parisseveille.info relatant l’élection d’une assemblée constituante en novembre en Islande, sans le moindre papier relayant l’information en France.
Voyons voir si quelque chose ressort de cette dite révolution sur Google France…

CLASSEMENT DES RÉSULTATS GOOGLE POUR LA REQUÊTE « ISLANDE »
Lire la suite

Côte d’Ivoire : Il ne fait pas bon d’être au coeur de l’actualité

Le coeur de l’info aujourd’hui à la radio concerne la Côte d’Ivoire, comme depuis près d’un mois.
Quels résultats ressortent d’un googling, lorsqu’un pays est au coeur de l’actualité?
Lire la suite

Taïwan: une petite île qui a du poids


Taiwan est l’un des mots-clés où l’on obtient le plus de résultat dans Google. Voyons ce qui ressort en première page.

Lire la suite

Botswana : terre inconnue, pays rêvé


J’ai lu il y a quelques années un roman policier qui se passait en Afrique, au Botswana. Depuis je rêve de découvrir Goborone, sa capitale et de goûter au thé rouge, la boisson locale.
La preuve que l’image d’un pays passe aussi par la culture: littérature, cinéma, musique mais aussi par la gastronomie.
Qu’en est-il de la e-réputation du Botswana sur Google ?
Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :