Syrie : Bashar au pas de la porte?

Chacun son jugement.  Alors que les Etats-Unis et la France déclarent que le régime de Bashar Al-Assad touche à sa fin avec la défection de plusieurs membres du gouvernement, la Syrie elle maintient le cap annonçant lundi 6 août le limogeage du premier ministre  Riad Hidjab. Lire la suite

1996 – 2012 : « FN souffrance… »

Depuis le 22 avril, nombre d’articles pullulent sur la Toile, s’interrogeant, s’insurgeant sur le score du Front National au premier tour des Élections Présidentielles. Encore un, allez vous me dire. Je pourrais m’insurger, oui. Mais c’est surtout sur ce mouvement de fond que tout le monde croit surprenant et structurelle qui m’interroge. Et encore plus la réaction ou non-réaction qu’il provoque.
Je m’explique.

1997 : une manifestation d’envergure contre le FN (30 à 50 000 personnes) a lieu à Strasbourg, ville qu’a choisi Jean-Marie Le Pen pour le Congrès national de son Parti. Cette manifestation est organisée notamment par le Mouvement Ras l’Front, qui depuis a disparu de la circulation. Une page web existe encore mais elle n’a pas été remise à jour depuis 2011, alors que c’est un peu l’heure les gars! Lire la suite

Open data: citoyenneté et économie sont-ils antinomiques ?


Publiés il y a une semaine, les deux derniers articles sur le thème de l’open data : l’Open data comme mode et un comparatif des portails Open data des gouvernements américains, anglais et français, ont valu à ce blog un grand nombre de visites.
Parmi les différentes retombées et reprises que j’ai vu passer, quelques tweets reprochaient l’antinomie faite entre citoyenneté et économie sur le sujet Open Data.
J’ai fait de cette réaction (de 140 caractères), le sujet de cet article pour ouvrir le débat.
Lire la suite

Open data : la France pas si transparente !

L’open data, bien qu’en vogue en ce moment, reste encore cantonné à des projets expérimentaux, du moins en France. Il n’y a pas encore eu de véritable politique nationale pour encourager et favoriser l’ouverture des données publiques, contrairement à d’autres pays notamment les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Lire la suite

Tant que ça va dans le sens de nos intérêts…

Le régime de Ben Ali est fustigé aujourd’hui par les Etats, alors qu’il y a quelques mois ceux-ci entretenaient encore des relations cordiales avec la dictature tunisienne.
Hu Jin Tao est reçu en grande pompe par ce que l’on appelle les Etats démocratiques, bien que le prix Nobel de la paix soit encore en prison.
Le Maroc poursuit son petit bonhomme de chemin, alors que les arrestations arbitraires foisonnent.

Mais tant que les pays occidentaux trouvent leurs intérêts dans ces régimes dictatoriaux, pourquoi se les mettre à dos, n’est-ce pas?
Le monde est fait de nombreuses dictatures, mais tant qu’on peut y passer des vacances pas trop chères, pourquoi se soucier des problèmes politiques et sociaux?
Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :