Quand le cinéma fait la réputation du Kazakhstan

KazakhstanFilms, séries télé, musiques participent à la construction de l’image d’un pays.

Preuve en est : le film « Borat » qui ridiculise le Kazakstan, avait été interdit dans ce pays à sa sortie en 2006. Pourtant, le gouvernement Kazakh, forcé de reconnaître que ce film est à l’origine d’une multiplication par 10 des demandes de Visa, l’en a publiquement remercié dans un communiqué de presse daté du lundi 23 avril 2012, repris largement par les médias (français tout du moins). Un autre bon coup de pub pour le pays !

Dans les pays arabes, la vie à la française est défendue par la série Sous le soleil … No comment.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :